Né en 1970, Eric Sérandour vit et travaille à Saint-Brieuc. Il étudie d'abord la physique et la chimie, puis au milieu des années 90 et pendant une dizaine d'années, il intervient dans les marges et aux marges de la littérature. Dans le cadre de son activité poétique, il effectue des relevés dans son environnement, trace des courbes, réalise des programmes sur ordinateur. Cette obsession autour de la mesure inscrite dans le champ littéraire fonde sa démarche. Au cours de ces années, il publie dans les revues alire, doc(k)s et LÔÔP. Il crée également en octobre 1999 la première liste de diffusion française dédiée à la littérature numérique qui regroupera les principaux acteurs de l'époque (ecriordi, devenue par la suite e-critures). En 2003, il rejoint le groupe Transitoire Observable, une initiative de Philippe Bootz, Alexandre Gherban et Tibor Papp. Fin 2008, il se détourne de la poésie. Actuellement, son activité consiste à effectuer au fil des jours des relevés dans son environnement, souvent de manière automatisée. Sa démarche reste donc la même mais se trouve aujourd'hui libérée du poids de la littérature, fût-elle numérique. Eric Sérandour privilégie en effet une approche hétérogène et complexe, refusant de ce fait tout enfermement.

Autres sites en partage :
http://portails.entropie.org
http://3615.entropie.org